Avec l’arrivée du printemps, l’activité reprend peu à peu autour du potager de la maison des Elfes. Malgré un début de saison maussade, les travaux ont redémarré dès le mois de février.

Retour sur la saison passée

L’année 2015 a été marquée par une augmentation de nos récoltes, qui se sont élevées à un peu moins de 400 kilos au total. Ce résultat encore faible mais en progression du fait de l’accroissement de la surface totale cultivée a pâti de difficultés variées telles que l’incursion d’une brebis au potager, la prolifération des mulots et l’absence d’eau au mois de juillet. Ces aléas sont là pour rappeler aux novices que la vie de jardinier est loin de ressembler à un long fleuve tranquille et qu’il faut compter avec les impondérables dont la nature a le secret. Du moins ceux de l’an dernier nous ont ils permis d’acquérir une certaine expérience.

Notre objectif de récolte global pour l’année 2016 est fixé à une tonne, si possible hors pommes de terre. Cela représente environ 50 % des besoins annuels en légumes pour 4 familles de 4 personnes. C’est un objectif ambitieux mais qui demeure atteignable.

Les premiers semis

Plants de fèves au potager - Avril 2016Les semis ont commencé dès le mois de février pour quelques variétés résistantes au gel qui nécessitent une mise en place précoce. C’est notamment le cas des fèves (photos ci-contre) et des pois dont la récolte est prévue pour le mois de juin, mais aussi des représentants de la famille des alliacées que sont l’ail, l’oignon ou l’échalote. Ces derniers apprécient peu l’humidité, c’est pourquoi les semis ont été effectués sur buttes non paillées, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous.

Semis d'ail, oignons et échalotes sur buttes

Au mois d’avril, de nombreux autres légumes ont été semés en pleine terre, principalement sur buttes : carottes, radis, navets, bettes, salades en quantité, persil, aneth, coriandre… Nous avons expérimenté un semis très serré et en mélange qui devrait nous permettre d’accroître la productivité du potager.

De beaux restes

L’un de nos objectifs au potager est de favoriser la repousse des plantes d’une année sur l’autre et le maintien des vivaces. Sur les deux prochaines photos, vous pouvez apprécier la vitalité d’un pied d’artichaut et de nos fraisiers, qui ont profité d’un paillage pendant l’hiver et d’une toilette effectuée récemment.

Nos pieds d’artichauts, montés en graines l’an dernier, ont fait des petits. Il faudra en sacrifier un bon nombre mais nous repiquerons quelques plants un peu partout dans la jardin. Esthétiquement, cela a l’avantage de donner un peu de verticalité au potager.

De nombreux pieds de fraisiers se sont installés spontanément, étendant peu à peu la surface cultivée. Nous avons fait le choix de développer ce secteur pour couvrir peu à peu la parcelle concernée d’un paillis naturel de fraisiers.

Un pied d'artichaut impresionnant

Fraisiers au printemps

Les plantes aromatiques et médicinales ont toutes passé l’hiver, particulièrement clément il est vrai, sans dégâts. Mélisse, sauge, romarin, ciboulette, thym, marjolaine, pimprenelle se portent à merveille. Le thym, pourtant originaire de régions plus méridionales, se plaît particulièrement bien en nos terres et de nombreux petits pieds sont apparus spontanément.

Je viendrai régulièrement vous donner des nouvelles de notre potager pour vous présenter les travaux en cours et les récoltes. En attendant, je ne résiste pas à l’envie de publier cette dernière photo, celle d’un pommier Granny Smith en fleur devant les locaux de l’association.

pommier Granny Smith en fleurs